Dans le cadre d’une réunion paritaire du 16 juillet 2021, l’UIMM Indre a reçu, dans ses locaux, les élus syndicaux de l’entreprise Alvance Aluminium Wheels et les représentants de différentes organisations syndicales de l’Indre afin d’évoquer conjointement la situation d’Alvance. Cette synergie à caractère exceptionnel démontre l’engagement et la motivation des différentes organisations syndicales.

Ensemble, nous avons donc décidé de la rédaction d’un courrier commun afin d’alerter les pouvoirs publics, ainsi que les constructeurs automobiles sur la nécessité de tout mettre en œuvre pour assurer la survie de l’entreprise, celle de ses emplois, celle de ses sous-traitants, mais aussi celle du savoir-faire industriel Indrien.

Ce courrier a également fait le constat de l’impact écologique désastreux qu’engendrerait la même production de jantes en aluminium sur un autre continent. Le 25 juillet 2021, le courrier ci-après a été transmis notamment aux pouvoirs publics locaux et nationaux, ainsi qu’à Stellantis et Renault.

Voici la liste de diffusion officielle :

  • Maire de Châteauroux Métropole
  • Maire de Diors
  • Les Parlementaires de l’Indre
  • Préfet de l’Indre
  • Président du Conseil Départemental de l’Indre
  • Préfet de région
  • Président du Conseil Régional
  • Charles Fournier, VP régional Climat, transformation écologique et sociales des dettes publiques
  • Harold Huwart, VP régional Économie Tourisme Europe
  • Madame Dupuy-Christophe (Directrice DDETSPP 36)
  • Ministère du Travail (Elisabeth Borne)
  • Ministère de la Transition Écologique (Jean-Baptiste Djebbari)
  • Ministère de l’Économie (Agnès Pannier-Runacher, Bruno Lemaire)
  • Monsieur le Président de la République
  • Luc CHATEL qui préside la PFA (Plateforme de la Filière Automobile)
  • UIMM nationale (Représentant constructeurs)
  • Stellantis (anciennement PSA) à l’attention de Monsieur Gilles Testu
  • Renault à l’attention de Monsieur Bruno Moustacchi