Les étudiants ayant participé au programme Erasmus+ disposent de profils que nos organisations vous recommandent : plus ouverts d’esprit et disposant d’un niveau de langue plus fort que leurs camarades, leur adaptabilité est également plus développée.

La nouvelle programmation (2021-2027) couvre tous les niveaux et les types d’enseignements et de formations, ce qui signifie que les personnes qui suivent des formations pour adultes – comme des formations liées aux compétences numériques ou des cours du soir de développement professionnel ou personnel – pourront y participer ! Elle continue, en outre, de soutenir la coopération en matière de politique de la jeunesse et d’encourager la participation au sport.

Le programme bénéficie d’un financement de plus de 26 milliards d’euros. Cela lui permettra notamment de soutenir de nouvelles initiatives phares, telles que les universités européennes, les académies d’enseignants Erasmus, les centres d’excellence professionnelle et DiscoverEU.

En trente ans, Erasmus+ aura stimulé le développement personnel, social et professionnel de plus de 10 millions de personnes, dont près de la moitié entre 2014 et 2020. Erasmus+ 2021- 2027 met l’accent sur l’inclusion. Tant la Commission que les États membres devront élaborer des plans d’action pour identifier les obstacles et accroître la participation des personnes défavorisées. Par ailleurs, ils pourront fournir des subventions complémentaires, notamment des paiements anticipés pour ceux qui doivent payer les coûts initiaux. Selon l’accord conclu, les projets ne pourront pas être rejetés en raison de coûts plus élevés causés par les mesures garantissant l’inclusion.

NB : Le Premier ministre Boris Johnson a confirmé le départ du Royaume-Uni du programme Erasmus, qui a profité à environ 55 000 étudiants et jeunes travailleurs britanniques en 2019 (contre 108 000 Français).

Pour en savoir plus : https://ec.europa.eu/programmes/erasmus-plus/node_fr